Imprimer
PDF

Le Film

Le 1° septembre 1939 la guerre éclate en Europe, c’est le début de cinq années de conflit.

En mai 1940, Roger Lavandiére et son père Claude vétéran de la première Guerre Mondiale, travaillent dans les champs de la « forterre » en Bourbonnais. La discussion sur le contexte géopolitique intervient. Dés lors les éléments s’enchainent. La débâcle de 1940 où en quelques semaines l’armée Française est anéantie. Le Lieutenant « De La Roche » basé sur la ligne « Maginot » dans le Nord Est du pays, luttera avec ses hommes jusqu’au bout… La supériorité matérielle et technologique de l’ennemie est très largement supérieure.

L’armistice est signé, le Maréchal Pétain obtient les pleins pouvoirs, sauf pour les « 80 ».parlementaires» réfractaires. Commence alors une longue période d’occupation et de privation. Des témoins de l’époque racontent….

« La France libre » commence à sortir de l’ombre avec la création des groupes de résistants. A St Germain des Fossés le Capitaine Privat, organisera un réseau « Le groupe Didier ». Après sa dissolution par l’occupant et la milice lors d’une intervention de police, il sera recréé en 1943.

L’arrestation du St Germanois Antoine Desormière et de la famille Sarou membres de la résistance s’enchainera, jusqu’à la torture et la déportation. Ceux qui les ont connus ou qui ont vécu la déportation en parleront.

Le gouvernement de Vichy créa les chantiers de jeunesse, certains de nos témoins les intégreront…
Puis arrive l’été 1944, les débarquements de Normandie et de Provence ont été des succès. De Lattre de Tassigny, remonte le long du Rhône. C’est l’engouement des FFI au sein des unités combattantes. Les réseaux de résistance s’activent, parfois peut-être un peu trop vite… Ce sera le cas à Billy où des gendarmes furent assassinés.

Malgré cela les jeunes des chantiers de jeunesse rejoignent la Première Armée où l’on retrouve le jeune Roger Lavandière. Sommairement instruit, ils continueront le combat de libération de la France durant l’Hiver 1944, jusqu’à la capitulation Allemande.

Cette documentaire regroupe un certain nombre de témoins, mais aussi de nombreuses scènes de reconstitution, qui remettront en action les périples de nos ainés.